Quels sont les effets du stress sur la santé des collaborateurs ?

 Ah le stress. Sournois et discret, nous devons lui faire face à plusieurs moments de notre vie. Accélération du rythme cardiaque, respiration plus saccadée, transpiration abondante, nausées, raideurs musculaires… Quand ces situations anxiogènes s’installent dans notre quotidien, notre corps vit continuellement sur un mode de défense. Les conséquences du stress peuvent alors être désastreuses !

Le stress au travail ?

Il est possible de décrire les mécanismes psychologiques du stress en trois phases.

  • L’alarme : l’organisme se prépare au combat ou à la fuite
    Dès sa confrontation à une situation évaluée comme stressante, l’organisme réagit immédiatement en libérant des catécholamines (hormones produites par la glande médullo-surrénale, dont l’adrénaline). Celles-ci augmentent la fréquence cardiaque, la tension artérielle, les niveaux de vigilance, la température corporelle… Ces modifications ont pour but de préparer l’organisme à réagir en amenant l’oxygène aux organes qui vont être sollicités.
  • Si la situation persiste, l’organisme entre en phase de résistance
    Peu de temps après la première phase, de nouvelles hormones, les glucocorticoïdes, sont sécrétées (par la glande corticosurrénale). Ces hormones augmentent le taux de sucre dans le sang pour apporter l’énergie nécessaire aux muscles, au cœur et au cerveau et y maintenir un niveau constant de glucose. L’organisme se prépare aux dépenses énergétiques que nécessite la réponse à la situation stressante. La sécrétion des glucocorticoïdes est autorégulée : des récepteurs du système nerveux central détectent les quantités libérées dans le sang et adaptent leur production.
  • Si la situation stressante se prolonge ou s’intensifie, l’organisme entre en phase d’épuisement
    Dans cette situation, les capacités de l’organisme sont débordées. L’autorégulation des glucocorticoïdes devient inefficiente. L’organisme est submergé d’hormones activatrices qui, si les tentatives de modification de la situation se révèlent inopérantes, peuvent devenir délétères pour la santé.
     

Des études récentes aussi bien sur des animaux que sur des êtres humains montrent que les perturbations biologiques liées au stress chronique modifieraient durablement la façon de répondre aux nouvelles situations stressante.

Des maladies à répétitions

Si l’on considère les motifs des arrêts maladies, il est facile de passer à côté du lien entre stress et absentéisme. Pourtant selon la commission européenne, en 2002 le stress était déjà la cause de 50 % de l’absentéisme au travail.

Et ce n’est pas un hasard si l’on se sent plus vulnérable en période de stress. Celui-ci a une incidence considérable sur le système immunitaire. Il peut en effet être indirectement la cause de la multiplication de virus et d’infections pour les personnes sujettes.

Hyperphagie et hypophagie

Le stress fait entrer dans un « cercle vicieux » de mal-être chronique. Les habitudes et l’hygiène de vie se dégradent, et c’est souvent le cas avec l’alimentation.

Le stress peut vous couper l’appétit, ce qui peut-être dangereux pour votre santé. Cela peut entraîner une diminution de la concentration et de la productivité et des troubles alimentaires. À l’inverse, le stress peut également vous donner envie de manger à outre mesure ! Vous essayerez de combler « ce creux » que vous ressentez, cette situation de malaise qui vous fait paniquer. Dans un cas comme dans l’autre, c’est d’abord mauvais pour votre santé, et pour la productivité de votre entreprise.

Donc pour plagier la marque Garnier : Prenez soin de vous !

Fatigue chronique et irritabilité

À petites doses, le stress est bénéfique et fournit l’énergie nécessaire à l’organisme pour affronter les difficultés quotidiennes. Toutefois, si l’état de stress dure trop longtemps, le corps s’épuise et les insomnies à répétition peuvent venir aggraver le problème.

La fatigue chronique est un état d’épuisement général. Elle peut mener à des difficultés de concentration, des erreurs plus fréquentes sur le lieu de travail, et aussi occasionner des changements au niveau comportemental, comme une plus grande irritabilité. Une personne stressée perdra beaucoup plus facilement patience, et cela pèsera sur l’ambiance générale de l’équipe.

Des maladies sérieuses

Le stress génère des radicaux libres qui ont pour effet d’accroître les dommages oxydatifs, et ainsi engendrer le vieillissement et la mort des cellules de manière prématurée. Lorsque les radicaux libres sont en surnombre, on parle d’ailleurs de stress oxydatif ou oxydant. Ce stress oxydant est aujourd’hui lié à une bonne centaine de maladies chroniques, à commencer par le cancer, le diabète, la cataracte ou encore la maladie d’Alzheimer, mais il peut aussi être à l’origine de maladies cardiovasculaires, pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque ou la rupture d’anévrisme chez certaines personnes.

🛑PAS DE PANIQUE ! Mieux vaut prévenir que guérir, soyez conscient que votre manière de travailler impacte non seulement votre travail, mais aussi votre vie actuelle et votre vie future. Faites les bons choix en privilégiant votre bien-être et celui de votre équipe ! Renseignez-vous sur ce que votre manager et votre CSE mettent en place pour leurs collaborateurs. Faites des pauses, nourrissez-vous correctement, faites du sport, parler de votre mal-être et changer de job si celui que vous occupez actuellement ne vous vaut pas.

Vous avez des méthodes pour gérer mieux votre stress ? Dites le nous en commentaires ! Si vous souhaitez plus d’informations sur le bien-être en entreprise et les outils simples à mettre en place au quotidien pour augmenter les avantages de vos salariés, rendez-vous vite sur notre site !!

Publié dans: #QVT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s